Un retournement de situation inattendu de la part de La Redoute

Le 4 janvier dernier, vous avez sans aucun doute entendu parler du dérapage de La Redoute, qui avait mis Internet en ébullition, avec une photo montrant un homme entièrement nu en arrière-plan d’une fiche produit de t-shirts pour garçons. Si vous êtes passé à côté, je vous invite à lire mon article.

Il faut croire que La Redoute ne comptait pas rester là, puisqu’elle propose une contre-attaque surprenante !
Victime d’un raté ou d’un buzz particulièrement négatif pour son image, une marque a plusieurs solutions. Plutôt qu’attendre et espérer se faire oublier, La Redoute a préféré opter pour un retournement de situation audacieux.

Dans une courte vidéo, la directrice e-commerce et développement Anne-Véronique Baylac, prend la parole pour réitérer ses excuses pour ce fâcheux désagrément, mais aussi faire une proposition étonnante.
Après avoir passé au peigne fin les milliers de photos du site Internet, le résultat semblerait « assez… embrassant ». La directrice e-commerce propose alors un jeu plutôt habile en appelant les internautes à retrouver toutes les erreurs que les équipes du site n’auraient pas encore repérées… Bien évidemment, il y a une récompense à la clé pour toute personne qui signalera en premier une erreur. Ainsi, Anne-Véronique Baylac termine sa déclaration sur une pointe d’humour et d’auto-dérision : « Étant donné qu’un homme nu est à l’origine de toute cette affaire, nous habillerons gratuitement chaque gagnant des pieds à la tête ».
D’après le règlement du jeu, 14 fiches produits seraient piégées et dissimulées sur le site, suggérant ainsi que les erreurs ne seraient pas toutes liées au hasard.


Voilà qui devrait permettre à La Redoute de redorer légèrement son image de marque et augmenter fortement le trafic de son site Internet. Joli rattrapage.

D’ailleurs, en y repensant, on est en droit de se demander s’il ne s’agit pas plutôt d’une stratégie sur le long-terme, orchestrée de toute pièce depuis le début… Qu’en pensez-vous ?

Mise à jour : Voici une étude réalisée par l’agence Relatia, qui mesure l’impact chiffré du dernier buzz de La Redoute : Impact et mesure de l’effet d’un homme nu sur Internet.
L’étude renforce encore un peu l’idée que cette campagne aurait pu être savamment planifiée depuis le début.

Publicités

La maladresse de La Redoute sanctionnée par les 3 Suisses

La semaine dernière vous n’êtes certainement pas passé à côté de l’énorme buzz provoqué par La Redoute, spécialiste de la vente par correspondance. En navigant sur son site Internet, on y retrouvait au sein même d’une fiche produit de t-shirts pour garçons, une photographie plus que douteuse. En arrière-plan de la photo présentant quatre enfants courant sur la plage, on apercevait un homme entièrement nu, les pieds dans l’eau… Apparemment, ce « petit » détail aurait échappé à la vigilance de l’enseigne française, mais pas à celle des internautes qui se sont empressés de relayer l’information, captures d’écran à l’appui.

La Redoute

Photo originale du catalogue La Redoute

Un buzz à moindre coût orchestré par la marque elle-même ? Difficile à croire tant le risque est grand. Cela dit, le mystère reste entier. Quoi qu’il en soit, la photo a été retiré du site Internet quelques heures après, et La Redoute a présenté ses excuses sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Emmanuelle Picard-Deyme, responsable de la communication de Redcats, qui possède la marque, en a profité pour ajouter également qu’une « enquête est menée en interne afin de comprendre comment cette erreur a pu se produire ».

Finalement, il en résulte tout de même un sacré coup de projecteur, au moment où l’enseigne vient juste de commercialiser ses nouveautés pour la prochaine saison estivale, d’autant plus que les internautes se montrent globalement cléments suite à ce dérapage. De quoi renforcer le mystère quant à l’innocence de la marque dans cette affaire. Surtout, quand on sait le nombre de professionnels qui ont dû voir le cliché avant même qu’il ne soit mis en ligne…

Certaines marques en profitent…

Suite à cette maladresse, de nombreuses marques en ont profité pour faire parler d’elles. En effet, du Club Med à Orangina, les marques se sont empressés de reprendre la photo en question en la détournant, avec plus ou moins de réussite.

Parmi les différentes parodies, il faut souligner la version du concurrent direct de La Redoute, à savoir les 3 Suisses. La version proposée présente une photo floutée de l’homme nu, rhabillé d’un slip de bain, appuyée par le statut suivant : « Visiblement, tout le monde ne sait pas que nous avons des maillots de bain à partir de 9€99 ».

3 Suisses

L'homme nu de La Redoute ne l'est plus...

Excellente opération de communication pour les 3 Suisses, qui profitent, avec une malicieuse touche de créativité, du buzz « involontairement » lancé par son concurrent. Preuve que la veille concurrentielle, la présence sur les réseaux sociaux, la créativité et surtout la réactivité peuvent être des atouts particulièrement payants, d’autant plus dans l’univers du web où tout peut aller très vite. Voilà la recette d’une communication facile, rapide, et à moindre coût.