Guigoz parle le bébé

Ce n’est pas nouveau, la publicité adore les bébés… Attendrissants et drôles, ils sont mis en avant dans de nombreux spots publicitaires et ont fait le succès d’un bon nombre de marques. Après m’être intéressé à la récente vidéo consacrée aux bébés imaginée par Philips Avent, c’est une campagne de communication de la marque Guigoz qui a retenu mon attention.

Guigoz est une marque de lait en poudre créée en 1908 et appartenant au groupe Nestlé. Évoluant sur un marché fortement concurrentiel, la marque a du faire face il y a deux ans, à une période particulièrement difficile. Pour se sortir de ce mauvais pas, la marque, épaulée alors par l’agence Publicis Conseil, s’était dotée d’une nouvelle signature : « Guigoz. Parlons bébé ». Ce nouvel axe de communication visait à insister sur l’expertise plus que centenaire de la marque en matière de bien-être digestif. En effet, fin 2009, les laboratoires Guigoz avait mis au point et ajouté à ses laits, un probiotique reconnu pour son efficacité dans les coliques du nourrisson. Fort de ces innovations, la marque avait su rapidement renouer avec le succès, et reprendre ainsi sa place de leader sur le marché des laits infantiles.

En 2012, la marque du groupe Nestlé décide de lancer une campagne publicitaire particulièrement réussi. Quel parent n’a jamais rêvé de comprendre ce que son bébé cherchait à lui dire exactement ? Partant de cette idée, les créatifs de chez Publicis Conseil ont imaginé un spot publicitaire montrant avec humour à quel point il est difficile de comprendre et de parler bébé. « Cette communication, moins proche du bénéfice produit, capitalise sur l’expertise de Guigoz, qui comprend les bébés, sait décrypter leurs besoins et accompagne les parents dans leur recherche émotionnelle de dialogue avec leur bébé », explique Céline Colin, directrice exécutive chez Publicis.


La campagne se décline également en affichage. Du 28 février au 5 mars, certains quais du métro parisien seront habillés de visages de bébé et de leurs onomatopées. Pour découvrir ce qu’ils disent exactement, rien de plus simple, il suffira alors de flasher le QR Code présent sur l’affiche. Une campagne presse et de la publicité dans les pharmacies viendront compléter la campagne d’affichage.

Guigoz lance également une application pour smartphone, capable de traduire la langue de bébé. Une fois téléchargée, l’application propose de faire une traduction en directe, de ce que votre bébé est en train de vous raconter, mais permet également à chacun de proposer sa propre traduction. « En aucun cas, Guigoz ne veut se substituer aux parents. La marque veut juste les aider et les émouvoir », précise Céline Colin.

Après l’anglais, voilà une nouvelle langue que je vais pouvoir faire figurer sur mon CV…

Ma sélection des meilleures publicités du Super Bowl 2012

La 46ème finale du Super Bowl, remportée par les New York Giants face aux New England Patriots, a été suivi par plus de 111 millions de téléspectateurs. Cet évènement fait figure de rendez-vous immanquable pour les amoureux du sport, mais pas que ! Au-delà d’un affrontement sportif, le Super Bowl est aussi un temple de la publicité. Les annonceurs sont donc évidemment de la partie, et sont prêts à débourser des millions pour passer ne serait-ce qu’une minute à l’écran.

Cette année, près de 70 marques ont proposé des spots publicitaires, très souvent inédits, même si certains de ces spots avaient déjà été diffusés sur la toile quelques jours auparavant. Signe qu’Internet est véritablement considéré comme un important média de communication virale. Malgré tout, il faut avouer que cela gâche un peu l’effet de surprise qui existait encore les années passées.

Cette édition, marquée par la forte présence des constructeurs automobiles, a été encore une fois pour les marques l’occasion de démontrer leur créativité et leur savoir-faire en matière de divertissement audiovisuel. En effet, les spots publicitaires diffusés lors du Super Bowl font vraiment office de divertissements plutôt que de campagnes publicitaires à proprement parler. Néanmoins, il faut garder à l’esprit que ces spots, dont la durée peut aller parfois jusqu’à plusieurs minutes, représentent un investissement financier colossal. Le prix moyen d’un spot de 30 secondes diffusé durant l’édition 2012 du Super Bowl atteint tout de même les 3,5 millions de dollars…

Parmi les différents spots publicitaires diffusés cette année, on pourra retenir l’étonnant dispositif mis en place par Coca-Cola, dont les publicités étaient adaptées en fonction du score du match. De son côté, Pepsi a fait appel à la gagnante d’un concours musical télévisé (et à Elton John !). Hyundai a demandé à ses employés de figurer dans sa publicité.
Encore plus fort, la marque de chips Doritos a quant à elle utilisé le principe de la co-création, faisant appel à la créativité collective. Au travers d’un site Internet, la marque a sollicité l’aide des internautes pour concevoir son spot publicitaire. Après avoir reçu des milliers de propositions de publicités amateurs, la marque a finalement choisi 5 finalistes et le public a eu alors à voter pour sa publicité préférée. A la clé, un joli chèque de plusieurs milliers de dollars pour récompenser le gagnant.

Bref, après avoir regardé près de 45 spots publicitaires diffusés lors de cette édition 2012, voici ma sélection personnelle des 6 publicités qui, selon moi, figurent parmi les meilleures…

M&M’s – « Just My Shell »

Pepsi – « King’s Court »

Doritos – « Man’s Best Friend »

Bud Light – « Rescue Dog »

E*TRADE – « Fatherhood »

Teleflora (avec Adriana Lima)

Baygon joue la carte de l’érotisme

A priori, il est plutôt délicat d’imaginer un lien entre les moustiques et les rêves érotiques. Et bien c’est désormais possible grâce à la dernière publicité virale pour Baygon, la célèbre marque australienne de produits insecticides !

On a tous été réveillé, un jour ou l’autre, par le bourdonnement agaçant d’un moustique. C’est d’autant plus énervant lorsque vous êtes réveillé au beau milieu d’un rêve particulièrement coquin… Avec Baygon, vous allez enfin pouvoir mettre un terme à ces nuits écourtées et à ces rêves érotiques qui finissent trop tôt !

Dans cette publicité virale, intitulée « The Dream », une très jolie fille semble vouloir venir vous rejoindre dans votre lit. Les choses prennent une tournure plutôt agréable, quand vous sortez soudainement de votre sommeil, réveillé par un bourdonnement familier. Vous êtes éveillé, toujours dans votre lit, mais plus en si charmante compagnie, puisque l’objet de vos fantasmes a été remplacé par un moustique affamé. Le mal est fait, impossible de vous rendormir, et encore moins de vivre la fin de votre rêve. Un message percutant vient alors clore la vidéo : « Ne laissez plus les moustiques ruiner vos nuits. »


Une publicité simple et légère, reprenant une situation que nous avons forcément déjà vécue, voilà la recette d’une publicité qui va, sans nul doute, très rapidement circuler sur la toile. La force de ce spot réside entre autre dans le concept de la caméra subjective, qui plonge le spectateur dans le rêve et rend ainsi la scène bien plus convainquante !

Toujours en utilisant le principe de la caméra subjective, la marque australienne propose une déclinaison de sa publicité destinée aux femmes. Certes moins érotique, cette déclinaison intitulée « The Bride », n’en demeure pas moins tout aussi efficace.